CLUB UNION AFRICAINE

créée en juin 1998 suite de la Résolution CM 1352 de juin 1991 du Conseil des Ministres de l'OUA à Abuja au Nigeria.

FLASH INFO: M. Wodjo Fini TRAORE Président du CLUB UA élu Vice Président de la Commission Nationale des Droits de l'Homme de Côte d'Ivoire (CNDHCI) en Juin 2013 | Le président du club union africaine désigné représentant des ONG à la Commission Nationale des Droits de l'Homme (CNDH-CI) | CLUBUA CI - Obtention du statut d'observateur auprès de la CADHP en novembre 2004 à la 36ème session ordinaire à Dakar | En prélude à la 52ème session de la Commission Africaine des Droits de l'Homme et des Peuples qui se tiendra du 09 au 22 octobre 2012 à Yamoussoukro, l'African Center for Democracy and Human Right Studies organise le forum des ONG du 06 au 08 octobre 2012

LA GESTION DU DOMAINE FONCIER RURAL EN CÔTE D'IVOIRE

-> Cliquez pour télécharger <-
Gestion du domaine foncier rural

 
 
   

 

TRAORE WODJO (COSOPCI) INTERPELLE OUATTARA: "NOUS NE VOULONS PAS D`UN PARLEMENT MONOCOLORE" / AU FPI: "PAS DE CONDITION INSURMONTABLE"

Le président de la Coalition de la société civile pour la paix et le développement (COSOPCI), Traoré Wodjo Fini, a fait le bilan du combat mené par sa structure pendant la crise post-électorale. C`était au cours d`une conférence de presse le samedi 22 octobre dernier au siège [Lire la suite]

------

WODJO FINI TRAORE, COORDONNATEUR DE LA COSOPCI, A PROPOS DES LEGISLATIVES : “QUE L’OPPOSITION NE POSE PAS DE CONDITIONS INSURMONTABLES”

«Que l’opposition ne pose pas de conditions insurmontables », dixit Wodjo Fini Traoré, le coordonnateur de la Coalition de la société civile pour la paix et le développement démocratique en Côte d’Ivoire (Cosopci). Qui estime que « ce serait malheureux ... [Lire la suite]

------

DECLARATION DU CLUB UA-CI Mai /2011

Le Club Union Africaine Côte d’Ivoire salue le retour de la presse de l’opposition « Notre Voie »

La crise postélectorale survenue après la proclamation des résultats du second tour de l’élection présidentielle du 28 novembre 2010, s’est muée en un conflit armé entre les Forces Républicaines de Cote d’Ivoire (FRCI) soutenant  le candidat élu Alassane Dramane Ouattara ... [Lire la suite]
------

DECLARATION DU CLUB UA CI SUITE  LA NOMINATION DE MONSIEUR  CHARLES KONAN BANNY AU POSTE DE PRESIDENT DE LA COMMISSION DIALOGUE, VERITE ET RECONCILIATION.
Le club UACI souhaite la nomination d’une personnalité apolitique à la tête de la Commission dialogue, vérité et réconciliation

Le second tour de l’élection présidentielle tenue le 28  novembre 2011, s’est soldé par la victoire de Monsieur Alassane OUATTARA. Mais, le président sortant Laurent Gbagbo, s’est résolu à conserver le pouvoir par la contestation des résultats. ... [Lire lasuite]

DEMOCRATIE ET BONNE GOUVERNANCE

DROITS DE L’HOMME ET CITOYENNETE

JEUNESSE ET DEVELOPPEMENT

FONCIER RURAL

PREVENTION DES CONFLITS

   

>> Français / English


.....................................................

.....................................................

DECLARATION RECONCILIATION NATIONALE

DECLARATION RELATIVE AUX ATTAQUES DE MOSQUEES

L’INTELLIGENT D’ABIDJAN ACTIVITE DE YAMOUSSOUKRO

NOMINATION DE BANNY A LA TETE DE COMMISSION VERITE ET RECONCILIATION

DECLARATION RELATIVES AUX ABUS DES FRCI

 

CAMPAGNE DE SENSIBILISATION DES POPULATIONS AUX DROITS DE l‘HOMME ET COHESION SOCIALE

« RESPECTER LES DROITS DE L’HOMME, C’EST PARDONER POUR VIVRE ENSEMBLE »

Historique des Droits de l’homme
En 1948, l’assemblée générale des Nations Unies a adopté  la déclaration Universelle des droits de l’homme en vue de combattre l’oppression et la discrimination.
Au lendemain de la deuxième guerre mondiale, la déclaration universelle énonçait pour la première fois, de façon détaillée, les droits et les libertés individuels. Elle continue aujourd’hui d’influencer la vie des populations et d’inspirer dans le monde entier, les actions et la législation en faveur des droits de l’homme.

QU’EST CE QUE LES DROITS DE L’HOMME ?
Les droits de l’homme sont des droits moraux que tout

individu dans le monde possède simplement parce qu’il est un être humain.
Il s’agit notamment du droit à la vie, droit à l’éducation, droit à la santé, droit à la liberté d’expression, droit à l’alimentation etc.……

QUEL EST L’OBJECTIF DES DROITS DE L’HOMME ?
Les droits de l’homme ont pour objectif de protéger et de préserver la vie de tout individu, d’assurer que chaque individu vit dans la dignité.

POURQUOI TOUT LE MONDE DOIT RESPECTER LES DROITS DE L’HOMME ?
Tout le monde doit respecter les droits de l’homme pour vivre en paix et préserver l’harmonie  entre les communautés.

QUI POSSEDE LES DROITS DE L’HOMME ?
Tout le monde, les criminels , les chefs d’Etats les enfants , les hommes ,les femmes ,les Africains, les Américains ,les Européens , les réfugiés ,les chômeurs, les travailleurs, les banquiers, les bénévole, les enseignants, les danseurs, les astronautes, etc.

QUELS SONT LES CARACTERISTIQUES DES DROITS DE L’HOMME ?
Les droits de l’homme sont inaliénables. Cela signifie que vous ne pouvez les perdre. Ils sont inhérents a l’existence de l’homme (on nait avec). Dans certains cas particuliers, certains de ses droits (pas tous) peuvent  se trouver suspendus ou limités. Par exemple, un individu accusé d’un crime peut être privé de liberté; (en période de troubles sociaux, un gouvernement peut imposer un couvre-feu qui va réduire la liberté de mouvement des citoyens, etc).
Ils ont indissociables, interdépendants et intimement liés. Cela signifie que les droits, bien qu’ils soient différents sont liés. Ils ne peuvent par conséquent, être considérés indépendamment les uns des autres. Aucun droit n’est au-dessus de l’autre.
Ils sont universels. Cela signifie qu’ils s’appliquent également à tous les individus partout dans le monde, sans limite de temps. Chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés proclamés « sans aucune différence, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d’opinion politique ou de toute autre opinion, d’origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation ».

QUI PROTEGE LES DROITS DE L’HOMME ?
Nous devons tous protéger les Droits de l’Homme. Il existe au niveau national et international, une législation qui impose des restrictions aux actions des gouvernements à l’égard de leurs citoyens. Mais si personne ne désigne du doigt les actes de violations commis contre les normes internationales, les gouvernements peuvent continuer à agir en toute impunité. En tant qu’individu, nous devons non seulement respecter les droits des autres dans notre vie quotidienne, mais aussi surveiller les agissements de nos gouvernements et concitoyens. Les systèmes de protection existent pour être utilisés par nous tous.

COMMENT DEFENDRE MES DROITS ?
Il faut dénoncer les violations commises à l’encontre de vos droits.
Il faut revendiquer ses droits en faisant savoir aux autres que vous savez qu’ils n’ont pas le droit de vous traiter de la sorte.
Il faut en parler aux autres, à la presse, écrire à vos députés et au gouvernement.
Il faut aussi informer les ONG engagées dans le combat en faveur des Droits de l’Homme. Par leurs conseils, elles vous aideront par l’assistance.

AUPRES DE QUI PUIS-JE REVENDIQUER MES DROITS ?
Pratiquement tous les droits prévus par les documents internationaux sont des revendications vis-à-vis de notre gouvernement ou de ses représentants. Les Droits de l’Homme protègent nos intérêts par rapport à l’Etat. Aussi devons-nous les revendiquer auprès de l’Etat ou de ses représentants.

EST-CE QUE JE PEUX UTILISER LA VIOLENCE POUR REVENDIQUER MES DROITS ?
Non, la violence n’est pas acceptable au préjudice que vous avez subi car la violence fait appel à la violence.
Pour la paix durable en Côte d’Ivoire, respectons les Droits de l’Homme !

© 2009 - TOUS DROITS RESERVES - CLUB UA